Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 10:57

Eco – Ateliers du goût

De quoi s’agit-il ?

 

Des cycles d’ateliers de cuisine et de dégustation de produits locaux sont proposés sur l’année, à destination du grand public et d’élèves.

 

Dans ces ateliers, l’accent sera mis sur les pratiques culinaires « responsables » : comment valoriser des produits locaux et de saison, limiter le gaspillage alimentaire, valoriser les déchets de préparation…

 

Encadrés par des professionnels de la cuisine et de l’analyse sensorielle, ils ont pour but de donner envie aux participants de changer les habitudes alimentaires, en leur proposant des techniques de cuisine réutilisables au quotidien.

 

Comment participer ?

 

Pour vous inscrire à un cycle d’atelier (une journée, une demi-journée et une soirée) : Tarif : 40€ pour les 3 ateliers (achat des denrées comprise)

 

Renvoyez par email à atouzage@educagri.fr

 

NOM :

Prénom :

Adresse email :

Téléphone :

Pouvez-vous participer aux 3 ateliers ?

Possédez-vous une voiture ?

Adresse  (pour proposer des covoiturages) :

 

CYCLE 1 : DU POTAGER A L’ASSIETTE (télécharger l'affiche)

 

SAMEDI 19 OCTOBRE de 9h à 16h

Visite d’une exploitation maraîchère à Conliège, récolte, atelier cuisine et dégustation

 

SAMEDI 9 NOVEMBRE de 9h à 12h

Initiation à l’analyse sensorielle par une professionnelle du goût à l’IFCVG d’Arbois

 

MARDI 26 NOVEMBRE de 18h à 21h

Cuisine de produits locaux au lycée Mancy

 

Pourquoi ce projet ?

 

Ce projet est le fruit du rapprochement de plusieurs démarches en cours sur le lycée agricole Mancy.

 

-       Une démarche intergénérationnelle, nommée  ATOUZAGE, basée sur la transmission des savoirs, a été initiée à Mancy depuis 2010.

 

-       Différentes actions sur la thématique de l’alimentation de proximité, allant de l’étude des circuits de commercialisation à l’utilisation de produits locaux à la restauration collective.

 

L’idée de mettre en place des ateliers de cuisine de produits locaux pour un large public a émergé au croisement de ces deux démarches.

 

 

Repost 0
Published by Atouzage - dans Ateliers
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:01

 

 

ATELIER CUISINER LOCAL,

 

Un atelier de cuisine proposé par le lycée Mancy dans le cadre de ses activités Atouzage et encadré par une enseignante en éducation familiale et sociale expérimentée.

Vous pourrez, accompagné(e) par les jeunes de bac pro Services Aux Personnes et au Territoire, SAPAT, découvrir et expérimenter la fabrication de petits plats adaptée à votre quotidien, à votre budget, à votre temps disponible et à vos convives.

 

Trois ateliers de cuisine de produits locaux et trois thématiques

 

-         CUISINER les paniers de l’AMAP : jeudi 14/03/2013

-         CONFECTIONNER un apéritif dînatoire : jeudi 28/03/2013

-         ELABORER un repas gastronomique : jeudi 4/04/2013

 

Toutes les séances ont lieu le jeudi de 9h à 11h30 à la cuisine pédagogique du lycée Mancy, bâtiment de l’internat.

 

Tous les ingrédients utilisés seront issus de l’agriculture en circuits courts et de proximité.

 

Chaque séance sera suivie d’une dégustation des mets confectionnés.

 

Un atelier qui s’adresse aux débutants et aux initiés.

 

ACCES GRATUIT.

 

Inscription au lycée Mancy, 410 Montée Gauthier Villars 39015 Lons le Saunier

Tél : 03.84.47.16.77

Mél : atouzage@educagri.fr

 

 

 

Repost 0
Published by Atouzage - dans Ateliers
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 09:15

 

Les étudiants au poste d’enseignant

 

Après une année d’études en BTSA Services en Espace Rural, sous la tutelle de leurs professeurs, c’est maintenant au tour des étudiants de deuxième année d’endosser ce rôle et d’animer leur propre cours d’informatique pour des étudiants «particuliers ».

Intégrés au programme « ATOUZAGE », mettant en relation ces jeunes personnes et d’anciens agriculteurs à la retraite, ces cours d’informatique participent au financement du voyage de fin d'études des étudiants en Irlande programmé en avril 2013.

Oubliez l’enseignant, seul au tableau, face à une classe de 30 élèves qui suivent le même programme...ici, chaque élève bénéficie d'un suivi individualisé et progresse à son rythme sur un cycle de 5 séances de 2 heures.

Chaque personne âgée, du néophyte de l’informatique à celle qui maîtrise les bases, a la possibilité de suivre un programme adapté à ses besoins. On peut d'ailleurs noté une grande diversité de ces demandes: plusieurs personnes sont propriétaires d'hébergements touristiques et souhaitent valoriser leur site, d'autres souhaitent surfer sur internet,...

 

L'ambiance des cours est très studieuse et la pause permet d'échanger et de déguster des petits gâteaux fabriqués par des cuisinières averties.

Nous avons donné la parole à quelques-uns de nos étudiants:

 

« C’est vraiment sympa ces cours adaptés, nous confie Madame Marshall, ancienne agricultrice qui suit ces cours sous la tutelle de Clément. Je suis venue pour améliorer mes bases et apprendre quelques techniques pour simplifier l’utilisation de l’ordinateur et j’en suis très satisfaite ».

Celle-ci nous a également confié que l’utilisation de l’informatique à l’heure actuelle est développée au point d’avoir des difficultés à évoluer sans.

Quand à Monsieur ROBBE, ancien éleveur bovins à lait et suivit par Pauline, l’avantage de ces cours est la familiarisation des techniques de base : « Depuis que je suis ces cours, j’ai plus de facilités avec le Copier-Coller. C’est très agréable et nos professeurs sont vraiment compétents et sympathiques ».

A l’échéance de ces cours, un diplôme maison créé par les étudiants de BTSA SER sera remis à chaque étudiant de l'atelier Apprentissage de l'informatique.

On vous tient au courant pour un prochain rendez-vous.

 

Stéphane BTSA2

 

Repost 0
Published by Atouzage - dans Publications
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 08:53

 

Atelier-THEATRE

 

Une classe de 1ère Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoire du lycée agricole Mancy et Céline Eurin, professeure d’éducation socioculturelle, vous invitent à les rejoindre  dans leur projet« Deux générations pour une création ».

 

Des conditions rêvées pour partager ensemble des moments de plaisir !!!!

       Que des amateurs dans cette nouvelle troupe de théâtre,   Des comédiens âgés de 16 à 95 ans !!

       Une comédienne professionnelle de la Compagnie La   Carotte, pour accompagner le groupe !

      

L'atelier théâtre se déroulera le lundi après-midi, sur des séances de 2 ou 3 heures, au lycée agricole Mancy à partir du 07/01/2013 jusqu'au 15/05/2013, selon le calendrier suivant :

 

 

Lundi 07/01/2013:15h30-17h30

Lundi 14/01/2013:14h30-17h30 

Lundi 21/01/2013:14h30-17h30 

Lundi 28/01/2013:14h30-17h30

Lundi 04/02/2013:14h30-17h30

Lundi 11/02/2013:14h30-17h30

 

Lundi 04/03/2013:14h30-17h30

Lundi 11/03/2013:14h30-17h30

Lundi 08/04/2013:14h30-17h30

Lundi 29/04/2013:14h30-17h30

Lundi 06/05/2013:15h30-17h30

Lundi 13/05/2013:15h30-17h30

Mercredi 15 mai 2012 : 3 heures (répétition et spectacle)

 

Céline EURIN pour l'Atelier-THEATRE, 06.21.14.58.41

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BULLETIN D’INSCRIPTION

Atelier-THEATRE

 

Nom et prénom :_________________________________________

 

Adresse :_________________________________________________________

 

Tél.________________________________________________________________

 

Adhérent à un club du temps libre :

OUI     NON

 

Si oui, précisez son nom et sa localité :___________________________

 

Bénéficiant des services de Prodessa :

OUI     NON

 

Agriculteur retraité : OUI      NON

____________________________________________

Merci de retourner ce bulletin à l’adresse suivante :

 

Lycée Agricole Mancy

410 Montée Gauthier Villars

30015 Lons-le-Saunier

Ou téléphoner au03/84/47/16/77

Ou par mail à marie-odile.remond@educagri.fr

Repost 0
Published by Atouzage - dans Ateliers
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 08:28

  

Une rencontre intergénérationnelle stimulante et conviviale

  

Les échanges entre agriculteurs retraités et les jeunes en formation SERVICES du lycée Mancy se poursuivent. Après des cours d’initiation à l’informatique et des cours de cuisine proposés dans le cadre de l’activité ATOUZAGE du lycée Mancy, les élèves de BEPA SERVICES aux personnes ont animé une matinée ludique et pédagogique lors du rassemblement annuel des agriculteurs retraités le 16 mars à Cousance.

Un exercice encadré par leurs enseignantes en économie sociale et familiale, Laurence Lefebvre et en éducation socio-culturelle, Céline Eurin.

Une rencontre avec plusieurs enjeux :

-     former les jeunes élèves dans le cadre de situations professionnelles d’animation de publics retraités

-      capter l’intérêt et favoriser l’épanouissement d’un public retraité

-      renforcer les échanges intergénérationnels

 

Les animations proposées par les jeunes avaient comme objectifs de,

-         favoriser la convivialité

-         découvrir en jouant

-         stimuler ses sens et ses émotions

-         partager un défi d’équipe

 

Les cinq épreuves proposées faisaient appel à des capacités d’adresse, de réflexe, de mémoire, de connaissances linguistiques et de capacités physiques.

Ces deux heures d’animation ont connu un grand succès, les retraités se prenant au jeu et les jeunes brillant dans leur capacité à animer ces épreuves entièrement conçues et réalisées par leurs soins.

D’autres olympiades seront animées par d’autres jeunes lors du regroupement de la section des agriculteurs retraités de Poligny.  

Repost 0
Published by Atouzage - dans Publications
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 09:17

Coïncidence fortuite ou volonté de marcher sur les pas de Colette un fameux jour de septembre alors qu’elle revenait « d’une villégiature franc-comtoise regrettant un septembre roux, à grappes de raisins petits et sucrés, de pêches jaunes et dures dont le cœur était d’un violet sanglant,.. ». Le fameux jour où Willy, fils d’une famille lédonienne, les Gauthier-Villars, et premier époux de Colette décida de ranger son bureau et « ouvrit un cahier et le feuilleta :

- C’est gentil…

Il ouvrit un second cahier, ne dit plus rien- un troisième et un quatrième…

-  Nom de Dieu ! grommela-t-il, je ne suis qu’un c…

Il rafla en désordre les cahiers, sauta sur son chapeau à bords plats, courut chez un éditeur…

Et voilà comment je suis devenue écrivain. », extraits de Mes apprentissages

Ces fameux cahiers que Colette avait noircis : Claudine à l’école, Claudine à Paris,…

Ces fameux cahiers qui constituèrent sa gloire et son désarroi.

Des textes qui ont bercé notre enfance, complexifié nos dictées de jeunes écoliers…

C’est toute cette nostalgie que les 900 visiteurs du week-end du 17 et 18 septembre 2011  a cherché à revivre sur le site du chalet Colette que la très jeune épouse évoque dans Mes apprentissages   « Protégée sur la colline aux chalets, en proie aux enfants bienveillants, j’ai passé deux ou trois étés de ma jeunesse dans une paix d’ouvroir…Des voix patientes parlaient diocèses, carêmes, pâtes sans œufs pendant la semaine de la passion, petit poisson et grand poisson, blâmaient l’évêque tolérant qui autorisait le chocolat à la collation… ».

Mais « Gabrielle » sous différents prétextes fuyait cette grande famille vers le troisième chalet des invités, sa tresse sur les jarrets où l’attendait l’homme dispensateur de ce plaisir qu’il lui donnera jusqu’à la faire ployer dans l’absolue docilité.

Le voisinage se souvient encore des frasques d’une Gabrielle éhontée et provocatrice.

La belle-famille avait d’ailleurs refusé d’assister au mariage de leur fils Henry, dit Willy.

 

Coup du sort ou clin d’œil à la destinée de ce chalet aujourd’hui établissement public d’enseignement.

 Colette, écrivaine internationale, ne passera que deux examens de culture générale :

-          en 1885, le certificat d’Etudes Primaires ; elle a 12 ans

-          en 1889, le Brevet Elémentaire, à Auxerre ; elles ne seront que 8 du canton à être reçues.

 Elle obtient les notes suivantes :

-          17 sur 20 en rédaction

-          16 en orthographe

-          11 en écriture, (elle n’aime pas écrire)

-          9 en arithmétique

-          10 sur 10 en solfège

Colette écrira même dans un journal à rebours : « Non, je ne voulais pas écrire… dans ma jeunesse je n’ai jamais désiré écrire… Quelle douceur j’ai pu goûter à une telle absence de vocation littéraire. »

Willy lui veut tout mener de front : livrets d’opéras, critique musicale, adaptations de pièces étrangères, romans…il lui faut donc un atelier de « nègres », parmi eux Debussy !

Monsieur Willy n’écrivait pas… « Il corrige, remanie,…et signe. »

Le «cas Willy » présente une singularité unique : l’homme qui n’écrivait pas avait plus de talent que ceux qui écrivaient en son lieu et place.

 

Coup de projecteur sur le chalet Colette ou ouverture d’un site culturel intergénérationnel.

La dynamique initiée par le lycée Mancy autour du chalet Colette lors des journées européennes du patrimoine répondait à plusieurs objectifs :

-          faire découvrir le site où la célèbre écrivaine a séjourné, le chalet, le parc

-          évoquer  l’histoire conjugale et littéraire de Willy et de Colette et la lune de miel de la rupture

-          capitaliser les témoignages des visiteurs

-          réaliser un travail de veille sur les suggestions, les demandes,… autour de ce site

Le bilan du week-end, si l’on se rapporte aux statistiques, montre un réel engouement pour l’écrivaine Colette, sa vie et ses œuvres.

 

L’exposition « Colette à l’heure de Willy »,la conférence « Et, Willy créa Colette..  », l’approche littéraire et ludique « Jouons avec Colette », ont réveillé ou éveillé des émotions, des questions, des envies de lire, de réfléchir, d’écrire, d’échanger…de la part des visiteurs.

La dégustation des recettes Colette a régalé les papilles et suscité des talents de cuisinière.

 

Beaucoup d’intérêt et d’envies donc autour de cet écrivain aux multiples facettes.

Des visiteurs nous ont fait des propositions même d’interventions, de conférences, d’animations, d’ateliers cuisine

Et, le groupe de travail constitué pour la première ouverture du chalet Colette,  vous invite à nous rejoindre en nous contactant à l'adresse : atouzage@educagri.fr pour nous faire part de vos suggestions.

 

Et si après l’ouverture de « ce premier cahier, on ouvrait le deuxième cahier », pour éviter de dire plus tard, « je ne suis qu’un c… ». 

Repost 0
Published by Atouzage - dans Publications
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 13:44

Quand les élèves de BEPA Services aux Personnes reçoivent des dames du club des aînés de la Marjorie dans leur salle de classe, c’est un grand moment. Un grand moment pour Marie-Claude, Jeanne,  Eliane et Micheline qui font leur retour sur les bancs d’école après 60 ans d’absence. C’est Madame Revol, présidente de la fédération départementale des clubs du temps qui leur a transmis l’invitation d’ATOUZAGE. Leur curiosité, leur disponibilité et l'envie d’apprendre aux jeunes  les ont amenées à partager ces après-midi Arts domestiques.

Pour les jeunes ce rendez-vous répond aux objectifs et valeurs qui ont déterminé le choix de cette formation : la recherche de l’échange, du contact, de la relation et du partage humain. L’héritage familial, représentant un élément important dans ce choix pour  les jeunes.

 

Pour Céline, leur enseignante, c’est  : « l'occasion d'exercer mon  métier autrement, de découvrir des élèves motivés et demandeurs d'activités communes avec leurs ainés.  Le tricot est une activité manuelle valorisante mais aussi un prétexte à l'échange intergénérationnel  autour duquel s'établit une libre expression . Les élèves en ont besoin et en ont envie ». Cette libre expression  de chacun permet de réaliser un début de diagnostic des relations intergénérationnelles.

 

Le résultat des premiers échanges entre aînés et jeunes montrent la relative pauvreté de leur espace de rencontre. Pour les seniors, elles se font essentiellement à travers la famille ou dans des commerces ou fêtes publiques. Quant aux jeunes, ces rencontres sont d’ordre familial majoritairement, et pour une minorité dans leur action bénévole. Le temps de la formation favorise ces échanges lors de stage et de projet d’utilité sociale (PUS).

Seniors et jeunes trouvent dans leurs temps de rencontres intergénérationnelles des moments privilégiés de confidence, de partage d’activités (jeux, activités manuelles) mais vivent aussi des expériences difficiles : caprice, insolence, violence, souffrance. Des temps d’émotion forte qu’il faut apprendre à gérer, l’accompagnement et le soutien des autres se révélant nécessaires. Chaque génération s’épaulant mutuellement avec son expérience de vie et ses savoir-faire et savoir-être.

 

Le temps des ateliers Arts domestiques Atouzage représente un espace qui privilégie écoute mutuelle, échanges d‘expérience (témoignage) de vie, de savoirs techniques et humains. Autant d’éléments qui structurent la personne, lui apportent reconnaissance et satisfaction.

 

Le bilan de notre première expérience ATOUZAGE montre un réel enthousiasme de la part des seniors, qui passeront de deux au premier rendez-vous à six aux rencontres suivantes et des jeunes qui se mobilisent  pour progresser dans une activité nouvelle et redoublent d’ingéniosité pour accueillir ces mamies d’un moment.

Les ateliers se poursuivent et vous pouvez consulter le calendrier des activités proposées sur ce blog.

 

Témoignage d'Alison LEBON Terminal BEBA

 

« Cette première séance avec Marie-Claude et Jeanne du Club des ainés m'a apporté beaucoup de choses : tout d'abord l'envie de partager leur passion, le tricot, mais aussi le partage du savoir faire. C'était une bonne expérience de passer cet après-midi avec elles car ce n'est pas parce que nous n'avons pas le même âge que nous ne pouvons pas partager des activités ensemble. En plus elles savent faire beaucoup de choses que nous, nous n'avons pas. J'ai  beaucoup aimé aussi les questions réponses car ça nous a aidé à les connaître. »

Témoignage d'Alexandre GISSAT, Terminal BEAPA

« Cette séance d'AtouZage 1ère rencontre, m'a beaucoup plu. Les deux personnes âgées qui sont venues étaient très ouvertes, elles répondaient avec spontanéité. Le moment des questions a été très enrichissant, on a pu en apprendre plus sur les deux personnes et sur nos camarades. Elles nous ont donné des nouvelles idées d'activités qu'on pourrait proposer pour les séances à venir. Ensuite pendant que les deux dames apprenaient aux filles à tricoter, je filmais, j'ai pu voir des échanges intergénérationels entre les dames et les élèves. Les filles qui savaient déjà tricoter aidaient les élèves moins fortes. J'ai pu voir une classe solidaire qui s'aidait, les uns avec les autres. »

Repost 0
Published by atouzage.over-blog.fr - dans Ateliers
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 10:47

RETOUR SUR LES BANCS D’ECOLE…

 

SEMAINE BLEUE,

 

19/10/2010

 

 

Classes mobilisées : BEPA 2, BAC PRO 2, BTSA 2 (3 étudiants)

 

Les visiteurs :

 

-          6 personnes âgées de 82 à 89 ans résidant au foyer logement, cours Colbert à Lons et leur animatrice

-          la présidente des veuves civiles ( 82 ans)

-          le secrétaire et le trésorier du CODERPA

-          Maryse Bonnot, présidente du CODERPA

 

 

ATELIER  ECHANGES animé par trois étudiants de BTSA SER :

 

Les personnes sont conviées en salle de classe et après une présentation vidéo du lycée, Mo Rémond les informe

- des perspectives du lycée dans des actions favorisant les rencontres intergénérationnelles

- de l’objet et de la méthode de travail de la matinée.

 

 

La rencontre doit permettre d’évaluer les « occupations » de chacun, outre la satisfaction des besoins vitaux (manger, dormir, faire sa toilette, les soins…).

 

Cette évaluation des espaces socio-culturels se déroule en trois temps, chaque personne devant EXPRIMER par écrit et de façon anonyme,

 

-          Ses espaces socio-culturels vécus,

-          Ses besoins socio-culturels

-          Ses propositions dans ce domaine

 

 

Le jeu de la réflexion et de l’écriture a fait l’objet d’une grande attention et de beaucoup d’application par tous les participants.

 

Les résultats dépouillés par les étudiants permettent d’établir un premier début de diagnostic concernant les services socio-culturels des seniors, à savoir,

 

 

-          « Espaces socio-culturels vécus » :

 

Bricolage ,lecture, mutualité, tricot, cuisine, carrés, mots fléchés, TV, clubs, chant, petits enfants, écriture, sorties, balades, marche, centre social, CA des retraités de la Sécurité Sociale, loto, voir des amis, famille, œnologie, pétanque, lire et faire lire

 

-          « Besoins socio-culturels » :

 

Faire des voyages, voir plus souvent les enfants, être plus proche d’eux, lire davantage, plus de cinéma, garder les amis et la famille, animations collectives, être heureux, s’occuper de soi, donner du bonheur, transmettre des valeurs, moins de solitude, des liens intergénérationnels, faire du théâtre, rencontrer et discuter avec des gens

 

 

-          «  Propositions socio-culturelles » :

 

Cours de bricolage, de couture

Soirée d’échanges, de conversation sur un thème

Se rendre utile en gardant des enfants, redonner le moral, donner de la joie

Aider les petits enfants dans leur métier et leurs études

Rendre visite aux personnes isolées

Apprendre les travaux manuels aux jeunes

Faire connaître le Jura

Travailler ensemble sur un projet précis qui dure dans le temps

Aides les jeunes et les anciens

 

 

Ces termes et phrases sont conformes aux écrits des personnes présentes.

 

Ils méritent d’être classés, complétés par d’autres enquêtes et analysés plus globalement.

 

Un remarque importante au cours de cet échange : en dehors de leur famille, ces personnes n’ont aucune occasion de rencontrer d’autres générations, sauf interpellation ou agression dans la rue et les visites de lycée, l’ENIL bio particulièrement et quelques rencontres avec des écoles.

 

 

-          APERITIF CULTUREL  animé par D. Malécot où l’on a pu remarquer beaucoup d’intérêt pour la connaissance de l’environnement naturel.

 

-          ATELIER TRICOT animé par C. Eurin, C. Sornay et M. Crinquant : un après-midi à la fois convivial et technique, chacun se prêtant au jeu de formateur et d’apprenant.

 

-          ATELIER CUISINE animé par L. Lefebvre : un grand succès avec beaucoup d’effectifs et des mains de maître.

 

La logistique relative au repas et à la décoration a été encadrée par C. Julien et les élèves de BEPA se sont montrés appliqués.

 

CONCLUSION : la contribution du lycée à la SEMAINE BLEUE cette première année a été entièrement pilotée par le CODERPA au niveau de la communication. Aucune obligation de réitérer, le lycée peut porter des animations de façon indépendante et les communiquer. A réfléchir….

Repost 0
Published by atouzage.over-blog.fr - dans Publications
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 10:31

 

 

LA FILIERE SERVICES et ses perspectives de rayonnement

 

LETTRE D’INFORMATION N°1

 

Octobre 2010

 

 

 

CONTEXTE/OBJECTIFS :

 

Depuis plusieurs mois et plus particulièrement depuis la rentrée, les enseignants de la filière SERVICES étudient la possibilité de saisir toute opportunité qui puisse

-          apporter du professionnalisme aux élèves et étudiants et leur donner des perspectives d’emploi

-          développer des concepts de services intergénérationnels innovants en collaboration avec nos partenaires sociaux et institutionnels

 

Notre démarche s’appuie, bien sûr, sur les partenariats engagés lors de stages, actions de terrain (diagnostic, enquête sociologique, étude de besoins, animations, actions professionnelles), visites et interventions de professionnels et élus. Ces partenariats sont essentiellement locaux et notre démarche de prospective dans le développement de la filière SERVICES, s’inscrit directement dans les problématiques de développement social de  proximité. En même temps, l’espace rural lédonien est confronté aux problématiques des espaces ruraux en général. On peut donc penser que nos projets de développement dans les formations SERVICES correspondent à un réel besoin national et plus particulièrement rural.

Ces services, dans notre prospective, sont approchés de façon restrictive, au regard de leur définition économique, puisqu’ils ne concernent que les services à la personne. Pour autant, ils cherchent à couvrir une diversité de besoins de la personne qui peut aller de la prise en charge de son isolement social, de son sentiment d’inutilité sociale, de l’épanouissement de soi et de l’estime de soi.

 

CHAMPS de COMPETENCES/ DOMAINES d’INTERVENTION :

 

La diversité des champs de compétences du lycée peut représenter un véritable atout dans notre démarche de prospective de développement de services innovants, à savoir, le diagnostic de besoins, la démarche de projet, l’animation culturelle, les pratiques de la vie quotidienne, le commerce des services, l’informatique et internet, la communication, les pratiques du cheval, la conservation des espèces, l’accueil de public, le travail en réseau, la prospective, l’innovation et la conception.

Des champs de compétences qui couvrent des domaines d’intervention variés aussi bien social que domestique, touristique, agricole, environnemental, culturel, éducatif, récréatif, citoyen que lié à la formation.

 

 

EVOLUTION des PARTENARIATS :

 

L’ancrage des formations services de Mancy, renforcé par l’ouverture du BTSA Services en Espace Rural en 2000, nous offre aujourd’hui des possibilités de rapprochement avec nos partenaires socio-économiques et institutionnels pour mieux appréhender collectivement les réponses aux besoins des seniors. La reconnaissance de l’apport de compétences, déclinées par les formations SERVICES, représentant un plus dans la réflexion collective accompagnant les politiques sociales. Si, depuis plusieurs années, les élèves et étudiants sont sollicités ponctuellement par les EPCI, collectivités locales et associations pour répondre à un besoin d’animation, à une étude de besoins…la demande collective aujourd’hui se formalise, elle s’institutionnalisera peut-être à terme.

 

Après une phase de partenariat informel, nous sommes maintenant passés dans la phase d’une démarche contractuelle avec le Pays lédonien. Le lycée a tout d’abord répondu à un appel à IDEE d’ACTION sur les services intergénérationnels qui a été retenu de même que six autres IDEES /d’ACTION portées uniquement par des EPCI et correspondant à des projets immobiliers.

 La singularité de la proposition du lycée, basée sur l’idée d’un CERCLE INTERGENERATIONNEL et d’un ATELIER TECHNOLOGIQUE des SERVICES permettant de compléter la réponse aux besoins existants des retraités, a sans doute été un critère de choix déterminant dans la politique du Pays lédonien. En effet, notre offre potentielle de nouveaux services venant faire « vivre » les structures en gestation, les retraités à domicile et les seniors autonomes. C’est ainsi que notre IDEE d’ACTION se trouve maintenant formalisée dans l’appel à projet PÔLE D’EXCELLENCE RURALE du Pays lédonien.

 

 

Un CHALLENGE plutôt dynamisant pour une équipe pédagogique engagée dans le développement des services puisqu’en cas de réussite à cette candidature PER du Pays lédonien, se trouvent des moyens financiers potentiels pour la restauration de la Maison de Colette qui deviendrait un vrai Pôle de Services au lycée. La contribution de Jura-Habitat dans l’accompagnement de ce développement étant aussi une vraie opportunité.

 

SEMAINE BLEUE :

 

Il existe beaucoup d’autres opportunités et nous n’en ferons pas l’inventaire ici… Pour autant, notre contribution cette année à la SEMAINE BLEUE avec la thématique « RETOUR SUR LES BANCS d’ECOLE » où nous attendons une quarantaine de retraités, représente une première expérience de rencontres intergénérationnelles qui aura valeur de test. A cette occasion d’ailleurs, chaque personnel, et nous le souhaitons, peut inviter tout retraité et son voisinage qui désirent passer une journée en compagnie des jeunes…

 

L’équipe SERVICES animée par Marie-Odile Rémond poursuit sa prospective, vous invite à la rejoindre et vous informera de ses avancées une fois par trimestre.

Repost 0
Published by atouzage.over-blog.fr - dans Lettres d'information
commenter cet article

Infos - Atouzage

  • : Atouzage : échanges intergénérationnels
  • Atouzage : échanges intergénérationnels
  • : Atouzage a pour objectif de développer des projets favorisant la rencontre et la solidarité entre les générations.
  • Contact

Recherche

Accueil - Atouzage

Actualités

Liens